b.) dans les films

Le Chaperon Rouge :


    Comme son nom l'indique, ce film revisite un des contes les plus connus de notre patrimoine culturel. On peut dire que les adaptations, parodies et autres productions autour de cette histoire quasi mythique fleurissent sans discontinuer. Dans cette histoire, Valérie, jeune fille amoureuse de Peter, un jeune et beau garçon séduisant qu’elle connait depuis sa tendre enfance veut l’épouser mais ses parents veulent qu’elle épouse Henry qui est un riche forgeron. Désespérée, elle prend la décision de s’enfuir avec Peter mais elle apprend soudainement que sa sœur s’est fait tuer par un loup garou qui est le monstre de la forêt entourant le village.
Après réflexion, les villageois décident de tuer la bête mais ne parviennent qu’à abattre un simple loup gris. De plus, le Père Salomon – qui est un grand clerc chasseur de loups garous acceptant de les aider à tuer la bête – leur explique que le monstre est un loup garou prenant forme humaine le jour ce qui
entraine des fausses accusations. Tous les villageois sont potentiellement suspects. C’est aussi la semaine de la lune rouge : là où les personnes sont maudites si le loup garou parvient à les mordre, et cela les transformerait aussi comme ce dernier. Le Père Salomon approuve alors l’exécution systématique des habitants mordus. Sachant que le nombre de morts s’accroît à chaque lune, Valérie commence à soupçonner que le loup garou est l’un de ses proches.

     Le choix d'Amanda Seyfreid est pleinement justifié, tant l'actrice parvient à jouer de son physique, soit pour plaire soit pour effrayer. L'univers est beaucoup plus sombre.


La véritable histoire du
Chaperon Rouge :

      Ce film d’animation est l’histoire du Petit Chaperon Rouge revue et corrigée. Il s’agit d’une enquête délirante sur ce qu’il s’est réellement passé dans la maison de la grand-mère. Rouge – le prénom du Petit Chaperon Rouge dans ce film – qui est livreuse de gâteaux va rendre visite à sa grand-mère qui a été attaquée par le Loup déguisé en Mère-grand. Après plusieurs péripéties et retournements de situation, le détective découvre alors un élément particulier propre à chaque témoignage des quatre suspects (le Loup, Rouge, le bûcheron et Mère-grand) : un lapin était présent à plusieurs moments importants de chaque témoignage. Les enquêteurs n’hésitent pas une seconde et se précipitent au bas de la montagne tandis que Mère-grand, Rouge, le Loup et le bûcheron la gravissent pour découvrir une ancienne gare du téléphérique transformée en base secrète du lapin. L’histoire s’achève par la victoire des héros et l’arrestation du lapin et de ses associés.

       Ce film n'est pas une adaptation au sens strict du terme, il fait mieux. Nous avons donc un film sur la superstition, la peur du loup-garou, les abus des religieux. Et sans rejouer le conte, le scénario tisse une sorte de fil rouge et en réutilise certaines ficelles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site